Bien-être de bricolage: à la maison, un Hammam

Si vous êtes assez chanceux pour avoir une belle baignoire pendant au moins une heure, vous pouvez essayer, avec les inévitables différences, de re-créer un petit hammam à votre domicile, en s’inspirant de certains des produits et des instruments traditionnels arabes salle de bain.

Vous aurez besoin de: un savon noir, savon d’Alep, un gant de lin, une enveloppe de sels de la mer Morte, et quelques gouttes d’huiles essentielles de votre choix (il y en a beaucoup!).

Préparez-vous alors, pour un temps, à base de plantes de thé, et de le laisser à proximité du bord du réservoir pour refroidir et déguster tiède, une fois immergé dans l’eau.

Photo|Flickr

Le premier impératif est, bien sûr, de la sueur: il ne sera pas possible de re-créer de la vapeur et de la température du hammam, bien sûr, mais vous pouvez résoudre ce problème. Une méthode consiste à remplir la baignoire d’eau bouillante, et de rester au moins avec le visage et le torse (et éventuellement l’arrière) se pencha sur l’eau, elle s’évapore, jusqu’à ce qu’il devient assez chaud par potercisi dip.

Avant d’entrer dans l’eau, vous commencez à transpirer, profitez de ce temps pour se frotter sur le corps de la célèbre « savon noir », dérivé à partir d’olives noires macérées enrichi aux huiles essentielles (généralement de l’eucalyptus), qui laisse la peau levigatissima. Ne pas rincer immédiatement, en attente pour vous de plonger dans l’eau pour le faire.

Lorsque la température est acceptable, revenus dans la baignoire debout. C’est le temps de prendre soin de la partie inférieure du corps avec un frottement vigoureux avec votre écharpe de sels de la mer morte. Insistez sur la zone des hanches et des fesses, et se frotta les jambes avec une lenteur des mouvements circulaires, de la cheville qui va jusqu’à l’aine. Il est exceptionnel de traitement pour stimuler la circulation et lutter contre la rétention d’eau.

Immergez-vous complètement dans l’eau, et rincer le résidu de savon noir. Pour adoucir la peau soumise au traitement, la tradition nous ordonne d’utiliser un savon d’Alep (huile d’olive et de laurier). Après avoir créé une belle mousse sur le corps, essuyez-le avec un gant de lin, doucement, infusé avec de la énergisant aux huiles essentielles (comme l’ylang-ylang, qui aurait également des propriétés aphrodisiaques), ou de détente-de-soulignant (tels que ceux de rose ou d’orange).

N’oubliez pas, une fois couché, les pieds: essuyer avec un pack de sels restants. Vous avez terminé, offrez-vous, enfin, une demi-heure de détente, accompagné peut-être d’une dégustation d’une purification à base de plantes de thé chaud.

Fini la salle de bain, assis sur le bord de la cuve, et se laver le corps avec un jet d’eau chaude ou froide pour un effet tonifiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *