La campagne de la Lila, afin de sensibiliser les politiques sur les thèmes du Sida

Campagna' elettorale della Lila

Même Lila, la Ligue italienne pour la lutte contre le Sida, prend du champ avec sa nouvelle campagne, afin de répondre à certaines des questions importantes pour les leaders de la coalition qui se produisent à la Élections de 2013. Une campagne très fort, fort de l’impact, la sensibilisation du public et notamment à la politique sur un sujet aussi délicat que celui de la lutte contre le virus du VIH.

« Évaluez-vous pour moi si j’avais le VIH? », c’est la question que vous pouvez lire sous les photos des dirigeants des principales forces politiques dans les Élections de 2013 vont se battre pour le son de la voix. Le sous-titre explique encore mieux la campagne, parrainé par le Lila: « arrêtons de Vih, pas les gens avec le sida ».

La campagne électorale de la Lila.

Campagna' elettorale della Lila BerlusconiCampagna' elettorale della Lila BersaniCampagna' elettorale della Lila GianninoCampagna' elettorale della Lila Grillo

Lila commence à partir d’une hypothèse: dans notre pays, il serait difficile pour une personne avec le VIH est en mesure d’assumer le rôle de président du Conseil d’administration, parce que, par exemple, pourrait ne pas visiter ces pays qui ont besoin d’négatif de test VIH à l’entrée, mais aussi parce que nous sommes le seul pays du G8 qui pendant un certain temps maintenant, de ne pas payer de l’argent pour le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Ses ministres n’aurait pas une vie facile, ainsi que n’aurait pas de premier ministre du vih-positifs.

Le reste de Lila, souligne combien l’Italie est dur la vie de chaque personne malade pour le VIH, c’est pour les Élections de 2013 a lancé sa campagne, impliquant des politiciens, des électeurs et des citoyens, de changer leur attitude à l’égard de ceux atteints du Sida. Dans la campagne de la Lila pose des questions très spécifiques pour les candidats, en se référant également aux directives des organismes internationaux, mal mis en œuvre par notre exécutif.

Les questions de la Lila, de lancer le mur de l’indifférence, de l’exclusion, se rapporte à des préservatifs, la discrimination, l’homophobie, la consommation de substances, l’appui du Fonds Mondial. Pour apporter de l’ordre du jour un sujet qui est aussi important que oubliés comme la lutte contre le Sida!

Campagna' elettorale della Lila IngroiaCampagna' elettorale della Lila Monti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *