La dépression sera la pandémie de l’avenir

depressioneEn tout juste vingt ans, la maladie la plus répandue dans le monde ne va pas être virale, ou d’être libérée soudainement par une expérience de laboratoire, mais c’est la maladie qui grandit et se développe à l’intérieur de l’esprit humain, de la dépression.

Selon l’Oms, la dépression est de plus en plus dans le monde, et, en 2030, ce sera la première source de dépenses pour la Santé publique. En Italie, aujourd’hui, le problème touche environ 15 millions de personnes, soit 25% de la population. La dépression préfère les femmes, et des personnes entre 14 et 44 ans et, si elle touche à l’adolescence, et peut alors se reproduire à l’âge adulte.

En Europe, la dépression est le tueur silencieux qui tue environ 800 000 personnes par an, dont la plupart sont concentrés dans les pays de l’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *