La dysfonction érectile, l’infidélité augmente le risque de mortalité

La dysfonction érectile, l'infidélité augmente le risque de mortalité

Il y a le temps, on pseudostudio, nous farouchement et pour des raisons évidentes critiqué, menée par le site de rencontres extra-conjugales affaires, a exhorté le jeter comme un remède contre la dysfonction érectile. La dysfonction érectile n’est pas un trouble que vous vous intéressez à la trahison, vous devez chercher l’aide professionnelle, d’autant plus que, l’anxiété de performance qui vient d’être dans l’intimité avec un partenaire n’est pas l’habitude, peut aggraver les difficultés d’érection.

Mais il y a plus: selon une récente étude menée par la Division de l’Andrologie, Université de Florence, l’infidélité chez les hommes augmente le risque de mortalité et d’intensifier le stress. Nouvelle qui va certainement s’il vous plaît cette cinquième des italiens qui s’embarquèrent sur des extra-conjugales affaires.

Comme l’a souligné le dr. Bruno Giammusso, promoteur de la campagne contre la dysfonction érectile « Demander de l’Aide »:

Le fedifraghi ont des niveaux de testostérone dans le sang plus élevé que la population masculine de les fidèles, en plus d’un volume des testicules et un désir sexuel, en moyenne, plus élevés. Tout cela nous amène à dire que, théoriquement, ceux qui trahissent présente les niveaux d’efficacité sexuelle plus élevée que celles qui vivent une relation monogame. Mais attention: un autre fait de grand intérêt qui ont émergé de l’étude est l’augmentation de l’incidence des maladies cardio-vasculaires, et, par conséquent, les accentué le risque de mortalité dû à des problèmes cardiaques chez les hommes, qui conduisent à des relations extraconjugales.

Le fedifraghi souvent s’engager dans des relations avec des femmes plus jeunes et, par conséquent, de l’anxiété de performance sexuelle, et de faire plus d’efforts pour satisfaire les amoureux de la, aussi se permettre de boissons alcooliques pour faire fondre la glace et verser le poids du mensonge et de la ruse. Ne pas oublier que, souvent, la négligence, l’utilisation des préservatifs par baisser la garde contre les maladies sexuellement transmissibles. En bref, il semble que la trahison n’est pas en bonne santé. Si elle vient à savoir ajouter aux risques d’infidélité aussi tout à fait un traumatisme crânien!

Via | Communiqué De Presse Photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *