Le débat de l’EFSA – Danone pour la nouvelle Actimel

Le débat de l'EFSA - Danone pour la nouvelle ActimelC’était le Lactobacillus casei la honte du scandale et c’est à partir de ce petit organisme qui a commencé à la fin de la dispute entre l’EFSA (l’autorité Européenne de Sécurité Alimentaire) et l’une des plus grandes maisons de production dans le monde de yaourt: Danone, sortant, avec une « mise à jour de la version » de son Actimel. L’EFSA, en fait, de sa part, ne veut pas approuver le nouveau slogan pour la santé des probiotiques du yaourt et cela a conduit à les escarmouches.

La question porte sur le manque, selon l’EFSA, de la documentation scientifique et éprouvée qui mène à sa négation de la le slogan publicitaire. En effet, alors que pour les versions précédentes du yogourt ils n’avaient jamais connu de problèmes, parce que, en fait, a été présenté par la Danone documentation précise de l’médico-scientifique, cette fois, il n’en est pas ainsi. L’EFSA a l’opposé de résistance sur plusieurs points: de l’utilisation du terme « probiotique », enfin, les propriétés antioxydantes de la nouvelle Actimel. Les avis ont été soumis à la Commission Européenne et les États, qui va décider si ou de ne pas accepter les nouvelles orientations sur le produit.

Pour sa part, Danone a tenu à préciser qu’il ne faut pas mettre absolument dans la discussion les effets bénéfiques de la pré-existant de l’Actimel sur la santé des consommateurs. Selon la compagnie, cette situation a mis en évidence une fois de plus l’absence de la prédisposition à l’acceptation des aliments probiotiques, de la part de l’alimentaire, malgré les avis favorables de la communauté scientifique à la fois dans le Ministère de la Santé. Qui va gagner le jour de la fin?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *