Les italiens mangent des mauvais: beaucoup de viande, peu de fruits, zéro légumes

pranzo' italiano ' /Les résultats de l’enquête menée par l’Inran sur le style de l’alimentation et de la nutrition des italiens parlent d’eux-mêmes: les italiens mangent mal. La chair règne sur les tables de l’Italie, les légumes sont inconnus pour les adolescents et les jeunes adultes, et la consommation de légumineuses est beaucoup moins que la quantité recommandée.

L’étude a été menée de 2005 à 2006, sur un échantillon de 1300 ménages, pour un total de près de 3 300 personnes de tous âges, qui ont accueilli un observateur pour 3 jours.

La consommation de viande de loin supérieurs à ceux recommandés pour la prévention des maladies du côlon: la moyenne est de 100 grammes de viande par jour et par tête, sans prendre en compte le repas de Pâques et de Noël. Toujours moins de petit-déjeuner et plus de repas à l’extérieur de la maison, avec peu de valeur nutritive et de grandes quantités de préservatifs, le tout arrosé de boissons non alcoolisées au lieu de l’eau. Vous vous trouvez dans le cadre statistique de l’Inran, ou vos habitudes alimentaires sont ceux qui rééquilibrer les médias?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *