Les symptômes et le régime alimentaire à suivre dans le cas d’une hernie hiatale

alimentazione' Ernia iatale

La hernie hiatale est une plainte très commune, qui caractérise l’hiatus, l’ouverture dans le diaphragme, qui devient plus faible, et s’élargit. Le problème peut être dû à une maladie héréditaire, mais la maladie se manifeste également dans le cas de l’obésité, dans le cas de certains types d’exercice, tels que la levée de poids, ou, dans le cas de la tension lors de la défécation.

Dans le cas d’une hernie hiatale, une partie de l’estomac vient jusqu’à la cavité thoracique, en donnant beaucoup d’ennui. La hernie hiatale, divisé en trois types (mobile, fixe, compliquée, ou mixte), se manifeste par des symptômes qui sont très précis, même si dans la majorité des cas (surtout dans le cas de la présence de hernie coulissante), les patients ne se plaignent de rien.

Certains patients souffrant d’une hernie hiatale, par exemple, se plaignent de chroniques de reflux gastro-oesophagien, des ulcères et des saignements, et parfois même de l’asthme. Parmi les conséquences de la hernie hiatale aussi de l’anémie, insuffisance de globules rouges dans le sang. Le malade peut également souffrir de la difficulté à avaler, avec le résultat que la nourriture ne passe pas facilement dans l’estomac.

Si pas traités de la hernie hiatale peut causer des brûlures d’estomac, l’anémie chronique, ulvere chronique, la toux, la dyspnée et de la pneumonie. Pour cela, il est essentiel de prendre soin de la hernie hiatale par le biais de l’alimentation. Absolument interdit les cigarettes, les tasses de café, mais aussi le chocolat ne doit pas être pris ou utilisé avec modération, avec de la menthe, de l’alcool et les aliments gras. Éviter les aliments frits, les aliments épicés, épicés et les boissons pétillantes, préférant un régime à base de viande blanche et le poisson. Également d’éviter de gras, de fromages, de charcuterie, de limité la viande rouge et des bonbons.

Si vous souffrez d’une hernie hiatale vous avez besoin de faire des repas légers, de plus en plus fréquentes, de distancer le dernier repas de la nuit de sommeil de la nuit, au moins 2 ou 3 heures. Pas besoin de faire des redressements assis, chianarsi, le port de vêtements et d’accessoires serré, perdre un peu de poids si vous êtes en surpoids. N’oubliez pas de dormir avec votre tête un peu élevé, en mettant des cales sous le matelas.

Enfin, certains médicaments peuvent aider, comme, par exemple, les anti-spasmodiques de l’intestin, ceux qui bloquent les canaux calciques et aussi des médicaments d’antidépresseur.

Via | les Médicaments et les soins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *