Renvoie la syphilis, la faute de Facebook

Renvoie la syphilis, la faute de FacebookL’actualité des dernières heures: la syphilis, aussi connu comme Le « mauvais français » ou « gaulois » Maladie, les maladies vénériennes parmi les plus effroyable et terrible de toujours, qui défigure les traits de l’homme, il semble être une réapparition. Il a déclaré au journal britannique « Daily Telegraph » Peter Kelly, directeur de la santé publique dans Teesside, au nord-est de l’Angleterre.

Déjà l’année dernière dans le Tesside ont été enregistrés plus de 30 cas de syphilis, même si les chiffres de la tendance à la baisse, et aujourd’hui, le virus de la maladie a quadruplé dans les villes de Sunderland et de Durham. Les responsables de ces infections, en Grande-Bretagne semble être juste Facebook.

« La Syphilis est une maladie dévastatrice, –a souligné Kelly – toute personne qui a des rapports sexuels non protégés avec des partenaires occasionnels est à très haut risque. Il y a eu une augmentation du nombre de cas détectés quatre fois, et à être touchés étaient les femmes plus jeunes. Je n’ai pas les noms des personnes concernées, mais seulement les chiffres et j’ai remarqué que beaucoup de gens qu’ils ont rencontré des partenaires sexuels par le biais de ces sites de réseaux sociaux qui font qu’il est possible et plus facile de faire des rapports sexuels occasionnels ».

La recherche a montré que les jeunes à Sunderland, de Durham et de Teesside étaient 25% plus de chances d’accéder à des sites de réseautage social par rapport au reste de la population en Grande-Bretagne.

Un porte-parole de Facebook a exhorté à la prudence et a déclaré que les utilisateurs doivent prendre des précautions et d’attention lors de la réunion avec des personnes connues en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *